DDVAC

Douceur de vivre au cœur

« Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse »

– f.NIETZSCHE, Ainsi parlait Zarathoustra, « Prologue », §5, 1885

Articles récents

Hestia – Chapitre 7. Osez poser vos limites !

Dites « non » à votre entourage, et vous voilà le ou la méchante, l’égoïste – surtout pour les femmes- et, fatalement, bientôt sous benzodiazépines et antidépresseurs ! Le sacrifice est usant, énergivore et potentiellement mortel. Alors, chez DDVAC, notre curiosité s’est portée sur l’ouvrage de Christel Peticollin, S’affirmer et oser dire non, Jouvence, 2003, 95p. D’un dynamisme et d’une efficacité éblouissants, nous souhaiterions partager avec vous quelques passages qui, nous l’espérons, vous aideront à prendre soin de vous-même et, pour ce faire, poser vos précieuses limites.

Iris- Chapitre 6. Céleste admirait les gygis blanches

Découvrez le récit de Céleste, jeune femme ayant souffert d’anorexie mentale et de dépression. Pudique, ce texte est un plaidoyer pour la liberté d’être soi et le lâcher prise. Il balaie aussi quelques préjugés sur ce trouble alimentaire.

Iris- Chapitre 5. Ma routine #Hygge après mon hospitalisation !

Le « hygge » est un terme danois qui désigne un mode de vie convivial, doux, apaisé et chaleureux. Voilà, me semble-t-il, un joli horizon à espérer et construire après une période plus ou moins longue d’hospitalisation psychiatrique pour dépression et/ou surmenage.
Dans cet objectif, suivons une semaine-type d’une patiente, Claudia, en congés maladie pour dépression (ou burn-out). Cet exemple peut être adapté dans le cadre d’une reprise professionnelle en mi-temps thérapeutique.

Recevez directement le nouveau contenu dans votre boîte de réception.

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer